Créé en 2007, l'Institut Vovinam Việt Võ Đạo de Paris (IVVP) vous accueille afin de vous faire découvrir les arts martiaux vietnamiens.

Les cours ont lieu au dojo Fair Play Sport (Paris 20e)

Consultez les horaires et tentez l'expérience.
2 Cours d'essai gratuits - Inscription toute l'année.

L’histoire

Il est difficile d’établir avec précision l’origine du Vö (l’art martial vietnamien).

Les historiens ont découverts dans le nord du Vietnam, des peintures rupestres, des objets, qui nous permettent de situer ses origines à plus de 3000 ans avant Jésus christ. L’Empereur Hung Vuong Ier est généralement honoré comme fondateur de l’art martial vietnamien, car s’est sous sa dynastie (2189 –288 av JC) que l’Art martial, la philosophie et la médecine se structurèrent. Durant la période de 111 av J.C à 906 après JC, le peuple vietnamien dut faire face à de nombreuses invasions, ce qui redonna un certain essor à l’art martial, l’art militaire. Cet art martial fut sans cesse perfectionné au cours des diverses périodes durant lesquelles le Vietnam dut affronter d’autres envahisseurs, s’imprégner d’autres cultures, jusqu’à un passé pas si lointain, où l’enseignement et la pratique de l’art martial furent même interdits.

Le maître fondateur

Ce n’est qu’en 1938, grâce à l’œuvre de Maître Nguyen Loc., que les arts martiaux vietnamiens, retrouvèrent leur place dans l’histoire du peuple vietnamien. Né en 1912, il se passionna, dés son plus jeune âge, pour les arts martiaux et la philosophie. Après avoir acquis les bases de l’art martial, il partit sur les conseils de son maître sillonner le Vietnam afin de parfaire ses connaissances auprès des plus grands maîtres, découvrant au cours de son périple d’innombrables documents anciens jusqu’à lors dispersés ou oubliés. Dès 1938, il commença la codification et la structuration des techniques, et créa le mouvement Vo Vietnam. Un ans plus tard à Hanoi, le maître présenta officiellement le mouvement Vovinam Viet Vo Dao et commença à dispenser son enseignement au grand public. Avant de s’éteindre à Saigon en 1960, il désignera maître Le Sang comme son successeur.

le Grand Maître Le Sang

Le Grand Maître Le Sang est né en 1920 pendant l’automne, il a commencé à pratiquer le Vovinam dès 1940, il était le doyen mondial du VOVINAM-VIET VO DAO, et portait l’honorable  titre de Patriarche.  C’était un homme de grand charisme qui, entouré des Maîtres les plus hauts gradés, a dès les années 60, entrepris de continuer l’œuvre du maître Fondateur, donnant notamment plus d’importance à l’aspect philosophique de l’art martial Vietnamien. Il décéda après une  période de maladie  le 27 Septembre 2010 à Saigon à l’âge de 91 ans.